Menu du 3 février 2020

Soupe légumes et orge : Une soupe confort. On se blotti dans une doudoune, avec notre bol de soupe brulant et on regarde un petit film de ciné-cadeau J, par exemple. Plein de légumes, une poignée d’orge mondé, du bouillon de légumes maison, des tomates prunes écrasées et quelques croûtes de Parmesan pour assaisonner la soupe.

Ingrédients : oignons, poireaux, ail, courge doubeurre, courgettes, brocoli, carottes, fèves de lima, orge, bouillon de légumes, thym, sel et poivre.

Endives, cresson, pommes, noix de Grenoble et fromage de chèvre : Salade craquante sous la dent avec la fraîcheur de la pomme Spartan, et des protéines font de cette salade un repas complet. Nous faisons une vinaigrette à base de vinaigre de Xérès, de ciboulette et d’échalotes françaises.

Ingrédients : Endives, cresson, pomme Spartan, noix de grenoble, fromage de chèvre québécois de St-Alexis de Portneuf, huile d’olives, vinaigre de Xérès, ciboulette, échalotes françaises, sirop d’érable, sel et poivre. 

Rôti de bœuf froid, mayonnaise et moutarde de Meaux, tomates confites, persil et câpres, grana padano et croutons : Une entrée froide et colorée. Je pense que j’ai envie de vous offrir un peu de soleil dans votre assiette. Une fois que le rôti de bœuf est cuit, nous le tranchons à la machine en fines tranches parsemées de notre mayonnaise maison à la moutarde de Meaux. À vous de vous faire une bouchée de viande sur le crouton de pain maison et d’alterner avec une bouchée de salade et vice et versa.

Ingrédients : Œil de ronde de bœuf (dans la cuisse arrière, ail, beurre, sel et poivre), mayonnaise maison (jaune d’œuf, moutarde de Dijon, sel, poivre, vinaigre de vin blanc, huile de canola), moutarde de Meaux, tomates italiennes, persil plat, câpres, grana padano, crouton de pain maison (farine à pain de blé entier, sel, poivre, levure, purée de patates, huile d’olives, eau).

Boulettes de bœuf et porc à la suédoise, tagliatelle aux œufs et macédoine de carottes et petits pois : Comme chez IKEA, mais meilleur! Car on sait ce qu’il y a dans nos boulettes. On fait suer ail et oignons en petits dés avant de les ajouter à la viande avec un peu de moutarde, de la chapelure et de l’œuf, sel et poivre, bien sûr. On façonne les boulettes, on les rôties au four à haute température pour aller chercher une coloration et ensuite, Hop! Les boulettes sautent dans la sauce fait avec notre bouillon de volaille maison, de la moutarde de Dijon et un filet de crème. Le tout mijotera à feu doux pour une heure ou deux. Qui dit sauce dit pâtes, non? Les boulettes sont lovées dans un nid de tagliatelle aux œufs et une grosse ration de macédoine sautée.

Ingrédient : Bœuf haché d’Alberta, porc haché du Québec, œufs, chapelure, Dijon, ail, oignons, sel et poivre, fond de volaille maison, Dijon, crème 35%, sauce Worcestershire, miel, tagliatelle aux œufs, carottes, petits pois congelés.

Filet de porc laqué bbq, nouilles ramen, aubergines rôties et jicama sauté : Inspiré des pièces de canard et de porc suspendues dans les vitrines de certaines épiceries asiatiques dans le quartier chinois ou ailleurs. On fait mariner les filets pour 24 heures avec des aromates tels que ; gingembre, ail, sauce soya, 5 épices chinois vinaigre de riz, sauce aux huîtres, tofu rouge fermenté et du miel.

La viande est ensuite rôtie au four à 225F pour longtemps avec quelques badigeons aux 15 minutes. La viande maintenant rose est tendre à souhait. Nous vous la trancherons en fines rondelles. Des rondelles d’aubergines rôties au four pour le moelleux et les juliennes de jicama pour le craquant.

Ingrédients : Filet de porc du Québec, gingembre, ail, sauce soya, 5 épices chinois vinaigre de riz, sauce aux huîtres, tofu rouge fermenté et du miel, nouilles Ramen, aubergines, huile de canola, vinaigre de riz, sauce soya, sambal oleck, jicama, sel et poivre.

Bouillabaisse de poissons, croutons parmesan et ail rôti, rouille : Nos stocks de bouillabaisse sont à sec au congélateur, c’est le temps de vous en offrir la version fraiche avec en accompagnement les croutons de pain maison et la rouille. Cette dernière est une sauce d’accompagnement classique de la bouillabaisse provençale. La version cette fois-ci est faite à base de la pomme de terre cuite et montée comme une mayonnaise à laquelle on ajoute un peu du bouillon de la soupe. Le terme « bouillabaisse » provient de bouillir et baisser. Ce qui veut dire que cette soupe se raffine sur plusieurs jours. La première étape consiste à fait un fumet. Ensuite on passe et on fait suer des aromates et on mouille avec du vin blanc, de la tomate et le fumet et on laisse bouillir. Pendant ce temps, on fait mariner tous les poissons et fruits de mer utilisé. Lorsque le bouillon est assez réduit on y plonge les poissons et fruits de mer. C’est terminé lorsque ça rebout J

Ingrédients : Carcasse de poisson, eau, oignons, poireaux, ail, carottes, fenouil, tomates en canne, vin blanc, oranges, safran, thym, turbot, crevettes nordiques, petits pétoncles, palourdes en canne, moules fraîches, goberge, huile d’olives, ail, basilic, safran, chili, pastis, pain maison (voir ingrédient de l’entrée de rôti de bœuf), ail confite, Grana padano, patates, jaune d’œuf, dijon, piment d’Espelette, poivrons rôtis, bouillon de la soupe.

Frittata aux choux fleurs, patates sucrées, aneth et feta, salsa de poivrons rôtis : Une frittata est comme une quiche pas de pâte…. Elle est cuite au four avec ses aromates. Le choux fleur et la patate sucré seront rôtis au four avant. Cette semaine en accompagnement, des lanières de poivrons qui sont blanchies dans un court bouillon vinaigré et mélangées avec des olives vertes. Cet accompagnement est comme un condiment acidulé qui se marie très bien avec la frittata plus douce.

Ingrédients : Œufs, lait, choux fleurs, patates sucrées, huile de canola, sel et poivre, aneth frais, fromage feta de chèvre, poivrons, vinaigre de vin rouge, ail, estragon, olives vertes.

Ragoût de lentilles brunes aux fenouils et lait de coco, tofu à la coriandre et sésame : Un plat aux saveurs indiennes. On fait revenir dans l’huile canola, dans l’ordre, des grains de moutarde noire, du cumin, ail, gingembre, oignons, fenouil frais, curcuma, sauce tomate, lait de coco, fond de légumes maison. Ah oui, n’oublions pas les lentilles. Notre protéine du moment, du tofu ferme bio et croûte d’épices.

Ingrédients : huile de canola, grains de moutarde noire, du cumin, ail, gingembre, oignons, fenouil frais, curcuma, sauce tomate, lait de coco, fond de légumes maison. Tofu ferme bio, ail, gingembre, coriandre, sésame et panko.

Coquilles géantes à la chaire de saucisse, ricotta, rapinis, sauce tomates : Une belle farce relevée de saucisse et de rapinis, d’oignons et d’ail, adoucie de fromage ricotta. Quatre grosses coquilles farcies à la main et servie sur notre délicieuse sauce tomate de base.

Ingrédients : huile de canola, oignons, chaire de saucisse italienne douce, rapinis, ail, sel et poivre, fromage ricotta, sauce tomate (huile d’olives, ail, chili, tomates en dés broyées)

Ailes de poulet marinées à l’ail, miel et sauce soya, courgettes rôties et riz au jasmin : À chaque fois que nous achetons des poulets entiers que nous désossons nous-même, on garde les carcasses pour le fond et les ailes pour notre menu enfant. Elles sont marinées pour la nuit avec soya, ail et miel et rôties au four jusqu’à ce qu’elles soient cuites bien sûre, mais aussi jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées avec une peau croustillante. Des légumes et du riz. Simple et bon!

Ingrédients : ailes de poulet, ail, miel, sauce soya, courgettes, huile de canola, sel et poivre, riz au jasmin.

Gâteau Reine Élisabeth : Un gâteau aux dattes, jusqu’ici rien de bien excitant, mais attendez l’excitation arrive à son comble lorsqu’on ajoute, dans les dernières minutes de cuisson à « broil », un mélange de cassonade, de beurre et de noix de coco râpé non sucrée. Oh doux jésus c’est décadent et délicieux! Je ne peux y résister J

Aussi dans le blogue