Archive : Menu du 21 octobre 2019

Crème de champignons, haricots blancs et miso blanc : Inspirée d’une crème de champignons classique, mais avec une « twist ». On fait suer des poireaux et une pointe d’ail dans un peu d’huile d’olives. Ensuite, hop, hop, les champignons émincés. On assaisonne avec du miso blanc et une pointe de sambal olek (piment fort thaï). Les haricots blancs cuits maison servent de liants lorsqu’on pulvérisera la soupe.

Le miso étant salé, il remplace le sel et en plus il est riche en « umami », la cinquième saveur des japonais. Le « umami » cette saveur qui donne une envie de « revenez-y » ou si on traduit correctement le terme, il signifie « goût savoureux »

Salade de pois chiches et fèves rouges à la mexicaine – choux fleurs rôtis, maïs, tomates, coriandre, vinaigrette lime et piment Chipotle : Une bonne salade de légumineuses riche en protéines. Toutes nos légumineuses sont cuites maison. Tes choux fleurs rôtis, avec du maïs frais en direct de l’épi acheté au marché Jean-Talon. Une belle vinaigrette inspirée du Mexique avec du jus de lime, de la coriandre et du piment Chipotle.

Arancini farci au friulano, pecorino, petits pois et tomates séchées – coulis de poivrons : Les arancinis sont des boulettes de riz arborio, de safran et de fromage en forme de cônes. Chaque boulette est farcie de petits pois et de mozzarella. Ensuite elles sont roulées dans une chapelure maison et cuites à la poêle.

En accompagnement un délicieux coulis de poivrons rouges pour faire trempette.

Poulet aigre doux, pommes de terre, câpres, olives, vinaigre de vin blanc et sucre roux servi avec brocolis aux tomates séchées, un soupçon d’anchois et pecorino : Ce poulet est inspiré d’un livre de recettes siciliennes. Le poulet entier est détaillé en portions variées de cuisses et de poitrines, les morceaux sont saisis à la poêle en fonte (mes préférées). Ensuite ils cuisent doucement accompagnés d’aromates : oignons, céleri, olives, câpres, laurier, origan, sucre roux, vinaigre de vin blanc, sel, poivre et huile d’olives. N’oublions pas les pommes de terre. Pendant ce temps les brocolis sont cuits à l’étuvée avec les ingrédients ci-haut mentionnés. Lorsqu’ils sont à mi-cuisson on les déglace avec un peu de vin rouge et de vinaigre de vin blanc. Ce magnifique plat est parsemé de fromage pecorino sicilien.

Le fromage pecorino est un fromage à base de lait de brebis, le sicilien est rehaussé de grains de poivre.

Ça donne faim n’est-ce pas? Venez voir le menu en cours : MENU

Cigare au chou – veau haché, riz, oignons et sauce tomates : Retournons aux bons vieux classiques québécois. Celui-ci prend ses racines probablement dans les cuisines méditerranéennes, c’est ma propre hypothèse car cela ressemble aux feuilles de vigne des cuisines moyennes orientales ou les pays slaves aiment beaucoup le chou et ont aussi leur version des feuilles farcies.

Alors, faisons rissoler des oignons pour les faire blondir, ensuite ajouter le veau haché, un peu d’ail, sel et poivre, on y ajoute du riz cru. Les feuilles pré-blanchies seront farcies, roulées et lovées dans un plat de cuisson, recouvertes de sauce tomates maison et cuites jusqu’à la perfection. 

Tian d’aiglefin de courge confite rôti au four, salsa de dattes, noisette et copeaux de fromage Fritz sur quinoa au persil et menthe : Le tian est un plat et un mets de la cuisine provençale, généralement végétarien, des légumes intercalés et cuits au four. Nous allons faire de même en intercalant de l’aiglefin et de courge doubeurre confites. Le tout est recouvert d’une salsa de dattes, noisettes rôties et de fromage. À vous de gratiner le plat. La courge doubeurre est le nom français de la “butternut”.

Légumes du marché vapeur, œufs pochés, bouillon de légumes, lentilles brunes – vinaigrette au citron confit : J’avais envie de légumes pour profiter de la fin des récoltes de produits québécois ; carottes, haricots verts et jaunes, choux fleurs blancs, jaunes et mauves, du chou romanesco. Ils seront tous cuits à la vapeur al dente. Dans votre plat il y aura dans le fond un peu de bouillon de légumes maison avec quelques lentilles brunes, question d’avoir un peu de protéines, le tout servie avec deux œufs pochés. Vous faites chauffer le tout et au moment de déguster, napper votre plat de la vinaigrette selon votre envie.

Vinaigrette : Citrons confits en purée, moutarde de Dijon, huile, sel, poivre et miel.

Nid d’orge à la tomate, courgettes farcies à la protéine de soya et champignons, coulis de crème sûre au cajou : Ce qui est super avec la protéine de soya, c’est qu’elle ressemble à de la viande hachée une fois qu’elle est réhydratée et assaisonnée. On fait dorer des oignons, ensuite on ajoute les dés de champignons et la protéine de soya. On assaisonne ; sel, poivre, sauce soya aux champignons, pâte de tomates maison. Cette préparation servira à farcir les courgettes évidées qui seront braisées par la suite. Dans votre plat vous aurez un nid d’orge cuit avec des dés de tomates italiennes fraîches. Pour vous donner un peu de protéines complémentaire, un coulis de crème sûre et cajou. Pensez à une béchamel, c’est ce que nous recherchons.

Capellini à la tapenade de carotte et noix de Grenoble, chair à saucisse, carottes rôties et olives noires : J’aime bien faire changement et essayer de nouvelles choses. L’internet nous permet définitivement d’assouvir ce besoin. J’ai croisé cette tapenade sur le site de « Trois fois par jour », ils ont de magnifiques photos.

La tapenade est faite avec des carottes crues, des noix de Grenoble, du parmesan, de l’ail, du poivre, de l’huile d’olives, le tout mélangé au robot jusqu’à l’obtention d’une tapenade. Les pâtes sont intimement mélangées avec la tapenade. Sur le dessus de la chair de saucisses et des biseaux de carottes rôtis au four avec des olives séchées marocaines.

Jambon à l’ananas, pommes de terre bouillies : La demande spéciale de la semaine. Notre fameux jambon maison. Nous achetons des jambons sur l’os et les faisons cuire au four dans du jus de pommes durant plusieurs heures. C’est prêt quand la viande se détache de l’os aisément.

Je dois vous faire une confession ; il est impossible pour moi à ce moment précis de résister à la tentation d’en prendre quelques morceaux. Ça fond dans la bouche, c’est le paradis. Je pense à ma mère à tout coup, c’est sa recette. Je tâcherai de vous en laisser, c’est promis !

Alors avec ce fameux jambon, une sauce réalisée avec des morceaux d’ananas frais et déglacés au jus de cuisson aux pommes avec des patates bouillies pour absorber la sauce.

Crumble avoine, pacanes et lin aux pommes et canneberges fraîches : Demande de la semaine numéro deux! C’est le temps des pommes et des canneberges fraîches du Québec. Profitons-en! Dans le crumble il y a des flocons d’avoine, des pacanes, des graines de lins moulues de la cassonade et du beurre.

 

 

 

Aussi dans le blogue